Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Carole Vignaud

Le coeur noir des hommes

“Husbands” de Rebecca Lighieri

P.O.L., 448 pages, 18 euros.

Photo Philippe Cadu : Rebecca Lighieri incognito aux Vendanges littéraires de Rivesaltes.

Le coeur noir des hommes

Farouk, Reynald, Laurent sont trois hommes que seule leur qualité d’époux relie. Pourtant même ce simple dénominateur commun est un leurre puisque l’un est en admiration devant sa femme, l’autre la méprise et le dernier se sent méprisé par elle. Trois destins de maris qui pourtant vont se télescoper sous le soleil de Marseille lors d’un été particulièrement chaud.

Rebecca Lighieri est un pseudonyme “dantesque” derrière lequel se dissimule une romancière spécialisée dans les personnages à la marge (pour les amateurs d’enquête facile, un indice : elle vient de recevoir le prix Coup de foudre des Vendanges Littéraires). Et elle s’essaie ici au “thriller” à la demande de son éditeur.
Ce roman noir se déroule donc dans le milieu très peu connu des candaulistes (des hommes qui aiment à offrir leurs épouses à d’autres).
Cocufieur, cocufié, faux et vrai trompé, le roman est le récit croisé de ces trois hommes qui ont tous une bonne raison de vouloir se débarrasser de leurs femmes. L'un, enseignant d'origine marocaine très bien intégré, est convaincu d'avoir été trompé dans son amour d'absolu lorsqu'il découvre un nouveau né entre les frites Mac Cain et quelques gâteaux glacés au fond du congélateur familial. On le serait à moins. L'autre est un manager décrépit qui fabrique la future star de la chanson à grand coup d'augmentation mammaire sans songer une seule seconde à lui faire donner des leçons de chant. Sa femme-fille est sa pension de retraite. Encore faudrait-il qu'elle reste dans les clous et que la taille de son pénis (à lui) ne soit pas inversement indexée sur la taille des lolos de madame. Le troisième, sorti de la banlieue nord de Marseille, vient de perdre le travail d'agent immobilier très rentable qui lui avait permis d'épouser une jeune fille de bonne famille catholique et de lui faire deux beaux enfants aujourd'hui adolescents.

Trois destins tissés de tous les faits divers qui ont fait la une ces dernières dizaines d'années. Que ce soit l'affaire Romand ou celle des disparus de Nantes ou encore la vie de Lolo Ferrari, tous imprègnent ce « Husbands ». Mais attention aux fausses pistes. Car dans l’univers de Rebecca Lighieri, comme au royaume de Candaule, les apparences aussi sont trompeuses. Et les femmes ont finalement le dernier mot.

Carole Vignaud

Commenter cet article

Bacchus 21/11/2013 09:43

Celui dont la taille du pénis est inversement indexée.... ?

Edward R. 21/11/2013 01:23

Caudaliste… candauliste… Because Jane Eyre, en cherchant la bonne orthographe, me suis retrouvé sur des sites échangistes… Et voilà où ça nous mène !

Bacchus 16/11/2013 09:03

Qui est l'homme au chapeau blanc ?

JaneR 17/11/2013 11:43

Ne serait-ce pas ce caudaliste pervers qui préfère échanger les femmes des autres tout en offrant son vin ?