Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Sylvie Coral

Embarquement pour l'autre rive

« Les brumes de l’apparence » de Frédérique Deghelt

(Éditions Actes Sud – mars 2014 – 362 pages)

Embarquement pour l'autre rive

Toute apparence, similitude, coïncidence de ce livre avec des faits réels ne peuvent être considérées comme des hasards. C’est par cette phrase pleine de sous-entendus complices que l’auteur termine son étrange livre… Certains romans appartiennent sans conteste à la catégorie des inclassables, des récalcitrants de l’étiquette. Ils sont assez rares. Celui-ci pourrait relever de l’histoire fantastique, mais il flirte avec le genre du conte philosophique, il emprunte généreusement à la science-fiction, tout en racontant une histoire d’aujourd’hui, simple et réaliste.

Gabrielle, la quarantaine épanouie, parisienne active, codirige une société de communication à gros budgets. Elle mène une vie confortable entre un époux chirurgien esthétique et un fils adolescent. Un jour d’été, elle reçoit une lettre d’un notaire de province, l’informant qu’elle vient d’hériter d’une forêt de plusieurs hectares, en plein centre rural de la France. Gabrielle n’ayant cure de ce patrimoine peu compatible avec sa vie citadine, décide de se rendre sur place pour le mettre en vente sans tarder. L’accueil au village se révélant plutôt frisquet, elle ne trouve pas d’hébergement hôtelier. N’étant pas particulièrement trouillarde, elle se dit que le plus simple est de camper dans sa voiture pour cette première nuit estivale sur sa terre, s’appuyant sur d’anciennes compétences de scoutisme. Une femme ordinaire, même prévoyante, n’a pas forcément un sac de couchage dans son coffre. Elle oui, donc tout va bien. Qu’elle croit.

Car la nuit va habiller ce qui l’entoure d’un manteau magique, troublant, hypnotique, sans être vraiment hostile. Les premières heures dans cette sombre forêt où l’on s’attend à rencontrer l’Enchanteur Merlin derrière chaque arbre, sont le point de départ d’une aventure prolongée de plusieurs semaines. La vieille tante, l’agent immobilier prévenant, le voisin inquiétant vont accompagner Gabrielle sur le chemin de son histoire familiale pour la conduire au plus près de sa propre vérité.

Dubitatif comme Gabrielle, fasciné autant qu’elle, le lecteur voit se déchirer au fil des pages le voile brumeux des apparences, du rationnel, de l’esprit cartésien, et finit par envisager que deux mondes sont peut-être imbriqués : l’ici et l’au-delà.

Didier Van Cauwelaert, que Frédérique Deghelt remercie parmi d’autres, écrit dans « Le Dictionnaire de l’impossible » (Plon – octobre 2013) : C’est plutôt à la lecture des réfutations laborieusement péremptoires des ultra-matérialistes, s’ingéniant à nous prouver que la vie n’est qu’un hasard ponctuel voué au néant, qu’on a parfois envie de se jeter par la fenêtre.

Frédérique Deghelt sert ses romans, toujours prenants, d’une très belle écriture. Le dernier chapitre, absolument inattendu, maritime comme pour vous accompagner vers l’autre rive, est d’une beauté époustouflante. Cette lecture est à recommander à toutes celles et ceux qui souhaitent ouvrir leur regard, pour tenter de voir aussi large que loin.

Sylvie Coral

Embarquement pour l'autre rive

Romancière, journaliste, réalisatrice de télévision, Frédérique Deghelt est écrivain à temps plein depuis 2009. L'un de ses romans, « La Vie d'une autre » a été porté à l'écran par Sylvie Testud , en 2012, avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz.

Son roman « La Nonne et le Brigand » fait l’objet d’un précédent article sur notre site.

Commenter cet article