Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Carole Vignaud

Les aventures piquantes d'un fakir à moustache

"L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" par Romain Puértolas. Romain Puértolas est né à Montpellier en 1975. Ballotté entre la France, l’Espagne et l’Angleterre, il devient, si l'on en croit son éditeur, "DJ turntablist, compositeur-interprète, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, magicien, avant de tenter sa chance comme découpeur de femmes dans un cirque autrichien. Évincé à cause de ses mains moites, il s’adonne alors à l’écriture compulsive".

(Editions Le Dilettante. 19 euros. 256 pages)

Les aventures piquantes d'un fakir à moustache

Ajatashatru Lavash Patel (je laisse à Romain Puértolas le soin de vous expliquer comment cela se prononce) est un faux mage qui ne vient pas de Hollande et un réel escroc qui débarque d’un village Hindou à l’aéroport de Roissy pour acheter un lit Ikeéa spécial fakir, le modèle avec 15 000 clous “pour des nuits piquantes” à 99,99 €, comme vanté dans le catalogue. Il a en poche un billet de 100 €, imprimé d’un seul côté.
Vous l’avez déjà compris, Romain Puértolas n’est pas un auteur sérieux et donc, tel un Eduardo Mendoza ou un Tom Sharpe, il nous dit des choses très profondes sur notre monde et la façon dont il tourne. Deux références littéraires qui ne doivent pas lui être étrangères étant né à Montpellier en 1975 et depuis “ballotté entre l’Espagne et l’Angleterre”, comme l’indique sa bio, tout aussi délirante que son roman.
Les aventures de Lavash (je me permets de l’appeler par son prénom) le fakir vont le conduire de Paris à Tripoli, “libéré” de Kadhafi mais pas des trafiquants et de la guerre. Sur sa route, il croise des clandestins soudanais, des gitans vindicatifs et rancuniers, une star de cinéma bien aimable et passe de l’aéroport d’Heathrow à celui de Barcelone puis à celui de Rome. Il échange son armoire Ikea contre une malle Vuitton et se retrouve couvert de vrais billets dans une montgolfière. Les voyages forment peut-être la jeunesse mais surtout les fakirs à moustache. Celui-ci découvre la réalité de l’Occident, vaste tarte à la crème où le monde entier veut tremper les doigts.
Romain Puértolas fait preuve ici d’un sacré tempérament d’humoriste décapant. Attendons donc ses prochains romans avec impatience pour finir de planquer les clous de nos étagères Ikea.

Carole Vignaud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

VLR 11/09/2013 00:44

Je reconnais bien là les choix littéraires de Carole, de quoi se mettre quelque chose de croustillant sous la dent ! J'y cours...